Gare au vertige

gde_salle_3ok[Gisele – 1993]

Après la rénovation de l’Opéra, je suis allée écouter José Van Dam dans une oeuvre d’Offenbach. J’avais pris une place au dernier balcon faute de moyens financiers. Je connaissais l’ancien Opéra mais ne savais pas que l’architecte avait prévu des places autant en hauteur.

Souffrant de vertige, au fur et à mesure de l’ascension dans les escaliers, je commençais à m’angoisser. Une fois installée à ma place, je me suis sentie très mal et ma respiration est devenue difficile. Mon mari a alors appelé un ouvreur qui a contacté le personnel compétent pour m’évacuer. J’ai été rassurée et placée au premier balcon, où j’ai pu suivre l’opéra détendue.

Jamais je n’ai repris de place au dernier balcon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s