Les bras du chef d’orchestre

[Maguelone – juin 2013]

Je me souviens des premières secondes de cet opéra : la musique de Mozart, qui m’est si familière, presque connue par cœur surtout l’introduction de « la flûte enchantée »… Cette musique sortait soudain de la pièce où je me trouvais mais EN VRAI ! Et en témoignaient les bras du chef d’orchestre que j’apercevais sortant à peine de la fosse… Je n’ai pu retenir mes larmes de bonheur intense : j’allais passer plusieurs heures avec Mozart tout proche…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s