Britten

[Frédérique – 1981]

Mes parents avaient une idée de la culture musicale très particulière. Eux non musiciens. Mais avec mes frères, nous avons tous les trois fait du violon.
Et moi du piano en plus. Et j’ai persévéré puisque je suis devenue professionnelle.
Ma grand-mère venait tous les hivers, quelques jours chez nous à Lyon. Et il était d’habitude d’aller une fois au cinéma, et une fois à l’Opéra durant l’hiver. À la suite du spectacle, elle nous offrait un chocolat chaud. Cet hiver là, c’était Le Petit Ramoneur de Britten. Une révélation de voir ces enfants de la Maîtrise chanter ; je revois leur costume noir et leur maquillage de suie. Je me suis dit, c’est ça que je veux faire : être sur scène, jouer et être applaudie.
Je me souviens de Madame Butterfly de Puccini et ces costumes rouges/dorés.
Et aussi La Petite flûte
De la magie plein les yeux. Mon frère avait 4 ans, il disait « j’aime m’endormir sur maman avec de la belle musique ».
Mon fils a fait la Maîtrise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s